Librairie du CEC – septembre 2007

Librairie du Centre d’Études Cathares – René Nelli
Notre sélection du mois de septembre 2007

Tous les livres présentés sont disponibles sur commande
Remise de 10% sur le prix public annoncé pour les adhérents du CEC
Librairie du CEC - septembre 2007 dans Librairie pdf bondecommandelibrairie.pdf
brenon.jpg

Les Cathares
Anne Brenon
Albin Michel, coll. Spiritualités vivantes, 2007
8,00 €

ISBN : 2226178309

Le cadre de cette collection de poche consacrée aux spiritualités vivantes convient à merveille à ce nouveau livre d’Anne Brenon. On avait déjà pu y lire une brillante étude sur Bernard de Clairvaux de Marie-Madeleine Davy, y relire Le Miroir des âmes simples et anéanties de Marguerite Porète, on appréciera donc tout particulièrement d’y retrouver les cathares. L’histoire des religions n’assume jamais assez qu’elle tire sa notoriété actuelle des résonances qu’elle entretient avec les préoccupations métaphysiques de nos contemporains. L’histoire des hérésies est, de plus, intuitivement compassionnelle pour les victimes et vindicative pour leurs persécuteurs. L’histoire régionalisée, enfin, porte toujours en elle une revendication nostalgique et diffuse dont le moteur est celui de l’illusion rétrospective. Ce livre n’échappe à aucune de ces dynamiques. Entre autopsie clinique d’une religion morte, envie de résurrection d’un modèle sociétal et plaidoyer pour la réouverture d’un procès historique et théologique, ce livre offre un cadre heureux mais de parti pris à une belle leçon de « religiosité » hérétique. Un conseil : à lire en parallèle une autre approche dans la Religion des Cathares de Michel Roquebert parue chez Perrin en 2001. (NG)

injures.jpg
« Sanglant Coupaul ! » « Orde Ribaude ! »
Les injures au Moyen Âge
Nicolas Gonthier
Presses universitaires de Rennes, 2007
199 p.
18,00 €

ISBN : 2753504016

« Vaudois, bougre, catier, hérétique, sorcière !!!« . Comment réagir si un importun vous apostrophe ainsi ? La surprise passée, vous prendriez sûrement cet individu pour un fou, trouvant l’interpellation quelque peu désuète et fort érudite. Pourtant, à la fin du Moyen Âge, ces attaques verbales, qui renvoient aux déviances hérétiques, étaient prises tout à fait au sérieux. Elles dépassent la simple grossièreté ou la brutalité formelle. Nicole Gonthier nous rappelle que le langage de l’injure révèle avant tout les normes qui dessinent le Bien et le Mal, le licite et l’interdit, en d’autres mots les valeurs et les tabous partagés sans exception par toutes les couches de la société médiévale. Il convient par conséquent d’apprécier à chaque fois la façon dont l’injure est proférée, jugée et pénalisée. Une analyse globale et un lexique de 82 termes crus ou mots réprouvés comme un inventaire jubilatoire de la diversité injurieuse au Moyen Age. (CP)

logocec2.jpg

 

 


Pas encore de commentaires to “Librairie du CEC – septembre 2007”

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3