Archive pour 1 octobre, 2007

Librairie du CEC – octobre 2007

Librairie du Centre d’Études Cathares – René Nelli
Notre sélection du mois d’octobre 2007

Tous les livres présentés sont disponibles sur commande
Remise de 10% sur le prix public annoncé pour les adhérents du CEC
Librairie du CEC - octobre 2007 dans Librairie pdf bondecommandelibrairie.pdf

croisadealbig.jpg
La Croisade albigeoise
Introduction de Michel Roquebert
Editions du Centre d’Etudes Cathares, Carcassonne, 2004
Environ 420 pages (illustrations, dont photos, tableaux et cartes, index)
Format 16,5 / 24
cousu-collé PPV 35 €
ISBN : 2-9521024-0-6
EAN : 9782952102407

L’intérêt pour l’histoire des croisades ne s’est jamais démenti. Curieusement la première et la seule à se dérouler en Europe, celle lancée par le pape Innocent III en 1209 contre les cathares du Midi de la France, semble, d’un point de vue éditorial, avoir été délaissée. La Croisade contre les Albigeois, une guerre de vingt ans qui s’est déroulée en Languedoc entre 1209 et 1229 mais dont les enjeux furent largement européens, a été longtemps décrite comme la mise à mort d’une « civilisation supérieure et raffinée » succombant, par le fer et par les flammes, à la « barbarie du Nord ». La monarchie capétienne, appuyée par l’Église, aurait ainsi fait disparaître la « civilisation méridionale ». Comment cet événement a-t-il été compris et évoqué à son époque ? Quelles sont l’origine sociale et la provenance des croisés, quel pourcentage représentent dans ce camp les chevaliers méridionaux ? Comment réagissent les familles princières visées par la Croisade ? Quel rôle jouent les villes au service de la Croisade ? Quelles sont les conséquences de celle-ci sur l’art militaire (sièges et batailles rangées). Quel fut enfin le véritable enjeu de l’hérésie, du problème cathare, dans le déclenchement de la Croisade ? Quelques questions parmi d’autres abordées dans ce volume d’actes de colloque.

Les auteurs :

Tous historiens médiévistes, spécialistes de la société médiévale méridionale, des hérésies ou des croisades. Parmi eux quelques jeunes chercheurs européens apportent des connaissances nouvelles sur la base de l’étude de sources originales. Ils concourrent fortement au décentrement historiographique classique du sujet, très franco-français d’habitude, voire régionaliste, et à son analyse multipôlaire. D’autres historiens émérites comme Jean-Louis Biget (ENS Saint-Cloud) ou célèbres comme Michel Roquebert, globalisent ces approches neuves et les fédèrent.

logocec2.jpg

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3