Archive pour novembre, 2007

Rendez-vous du CEC – décembre 2007

Des Cathares à la Cité !

…Où comment Carcassonne hésita entre Simon de Montfort et Trencavel, après la redécouverte au XIXe siècle de son passé lié à la Croisade albigeoise.

 

simonmontfort.jpgDès les premières décennies du XIXe siècle, tandis que commence la sauvegarde de la Cité que les autorités locales considèrent désormais comme un Monument historique, les Carcassonnais redécouvrent leur passé médiéval, tout particulièrement les épisodes liés à la présence du catharisme et aux événements de la Croisade contre les Albigeois. D’abord celui d’un public d’érudits et de notables, amateurs de trouvailles archéologiques et de documents anciens, ce goût pour le passé « cathare » carcassonnais tourne à l’engouement populaire en 1860 lors de la création au théâtre de Carcassonne, puis au Capitole de Toulouse deux ans plus tard, de l’opéra « Simon de Montfort devant Carcassonne » écrit et composé par les carcassonnais Louis Metge et Pierre Germain.

carcachateau.jpgDe la découverte quasi miraculeuse de la (fausse) dalle funéraire de Simon de Montfort à l’air « des hérétiques » repris tout le long de la seconde moitié du XIXe siècle par les carcassonnais à chaque grande occasion, Charles Peytavie, historien et médiateur culturel du Centre d’Études Cathares – René Nelli, vous propose de revivre le temps de sa conférence, le mercredi 12 décembre à 18 heures, Mairie de Carcassonne, salle Jean Cau, quelques-uns des épisodes marquants de ce feuilleton de la mémoire carcassonnaise.

logocec2.jpg

 

Histoire du Catharisme n°5 est sous presse

Histoire du Catharisme – Le magazine des hérésies et des dissidences
N°5 – Automne 2007 – 5,00 euros

hc5.jpg

Éditorial et agenda / bulletin d’abonnement
(pdf téléchargeables)
Histoire du Catharisme n°5 est sous presse dans HdC Mag pdf hcm5edito.pdf
pdf dans HdC Mag hcm5agenda.pdf
pdf abonnementmag2008.pdf

(suite…)

Médiévales de Bazièges 2007

Le CEC – René Nelli aux Médiévales de Bazièges

 

innocentiii.jpgLe samedi 10 novembre, Charles Peytavie, historien médiéviste, médiateur culturel du Centre d’Études Cathares – René Nelli, participera aux prochaines Médiévales de Bazièges (31), salle des Associations,au cours de l’après-midi consacrée au catharisme et à la Croisade contre les Albigeois.Quatre interventions sont prévues entre 14h et 17h :
« Toulouse en son miroir : le sceau de la ville au XIIIe siècle » – Laurent Macé
« Pèire Autier, la dernière chance du catharisme occitan » – Anne Brenon

« Raimond VI, un comte de Toulouse méconnu – Jean Duvernoy »

« Le Pape Innocent III face à l’hérésie à la veille du meurtre du légat Pierre de Castelnau (janvier 1208) » – Charles Peytavie

Renseignements : 05 61 81 83 67

 

logocec2.jpg

 

Les lectures d’Histoire du Catharisme magazine n°1

Tous les livres présentés sont disponibles sur commande
Remise de 10% sur le prix public annoncé pour les adhérents du CEC


mercier.jpgFranck Mercier, La Vauderie d’Arras. Une chasse aux sorcières à l’automne du Moyen Âge, Presses Universitaires de Rennes, 2006, 412 p., 22 €.

De 1459 à 1461, la ville d’Arras en Artois est le théâtre d’une violente persécution dirigée contre des hommes et des femmes que l’inquisiteur du diocèse accuse de se rendre à la «vauderie», c’est-à-dire au sabbat des sorcières. Il faudra trente ans pour que la mémoire des victimes de ce procès célèbre soit réhabilitée par le Parlement de Paris. On a longtemps cru que ce célèbre procès en sorcellerie du XVe siècle était une anomalie dans le cadre de la grande chasse aux sorcières parce que la répression ne s’y déploie pas en milieu rural mais en milieu urbain et parce qu’elle n’atteint pas des marginaux mais des marchands, des échevins, des gens bien installés.
Le livre de Franck Mercier nous fait pénétrer au cœur de ces événements et s’interroge : comment en est-on parvenu à condamner cent vingt-neuf personnes appartenant à toutes les couches sociales de la ville dont douze furent brûlées en place publique ? Quel fut le processus des dénonciations ? Pourquoi y eut-il un tel emballement dans la capitale de l’Artois et fut-il si difficile de calmer le jeu et de faire libérer les suspects ? Et au-delà de ces questions, qui trouvent à l’heure actuelle, par une étrange concordance des temps, des résonnances si particulières, l’historien du Moyen Âge élargit la perspective de son analyse : la Vauderie d’Arras ne concerne pas seulement cette ville ou l’Inquisition.
Il y a derrière cette affaire un véritable enjeu de pouvoir entre deux souverainetés antagonistes, le roi de France et les ducs Valois de Bourgogne. Elles cherchent toutes deux à détenir les clés de l’autorité sur les grandes villes de Flandres et d’Artois.
(suite…)

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3