Archive pour novembre, 2008

Les lectures du magazine HdC n°8

aigues.jpgAigues-Vives (Aude), un village en Minervois. Étude historique et archéologique, M.-E. Gardel, F. Loppe, C. Sanchez, Amicale Laïque de Carcassonne, Association Histoire d’Aigues-Vives, 2008, 8 €, PPC 60.
Dans le Minervois audois, au bord de l’ancien étang asséché de Marseillette, Aigues-Vives méritait bien qu’on mette en avant son histoire et son patrimoine. C’est chose faite avec cette petite plaquette, réalisée conjointement par l’Amicale Laïque de Carcassonne et l’Association Histoire d’Aigues-Vives. Les chevaliers d’Aigues-Vives furent parties prenantes dans la protection des hérétiques et les événements de la Croisade contre les Albigeois. Cette plaquette permet de retrouver tous les éléments patrimoniaux de ce village expliqués et commentés par les meilleurs spécialistes. Une attention toute particulière doit être portée ici à la tour du village du XIIe siècle qui n’a pas subi de trop grandes modifications depuis le Moyen Âge, ce qui est extrêmement rare dans cette région audoise.

 

narbonne.jpgMichelle Fournié, Daniel Le Blévec éd., L’archevêché de Narbonne au Moyen Âge, Univ. de Toulouse-Le Mirail, 2008, 25 €, MA 117.
Narbonne est, au Moyen Âge, la métropole de l’une des plus anciennes et des plus puissantes provinces ecclésiastiques du royaume de France. Ni les événements de la lutte contre l’hérésie, au début du XIIIe siècle, ni les soucis accumulés par cette ville marchande et drapière, au cours du XIVe siècle, ne viennent altérer l’image et la puissance de ses archevêques, à la fois seigneurs temporels, détenteurs d’une partie de la Cité de Narbonne, propriétaires de nombreux châteaux et domaines dans toute la province et garants de l’orthodoxie face à toutes les manifestations d’hérésies quelle que soit leur nature. Point particulièrement intéressant de ce recueil de plusieurs articles concernant la vie de l’archevêché de Narbonne, entre les XIe et XVe siècles, celui que développent Michelle Fournié et Julien Théry dans leurs articles respectifs où ils exposent, pour la première fois, le contenu du dossier inédit de Rixende, une habitante de Narbonne qui fréquente Franciscains et Clarisses, vit entourée de Béguines et comparaît, en 1288, devant les chanoines de la cathédrale parce qu’elle connaît des extases, des visions d’âmes du Purgatoire et celle d’une lettre écrite par saint Jean lui-même, avant d’accomplir des miracles. D’autres communications, rassemblées dans ce livre, viennent illustrer la richesse des manuscrits liturgiques de Narbonne et de son plus beau fleuron, le Pontifical de Pierre de la Jugie et s’intéressent aux différents aspects du pouvoir archiépiscopal.

 

bastides.jpgJean-Loup Marfaing, À la découverte des bastides du Sud-Ouest, Loubatières, 2008, 14,70 €, PPC 59.
Architecte, historien et écrivain, Jean-Loup Marfaing entreprend, dans ce petit livre richement illustré, de nous présenter ce que fut l’aventure des bastides dans le Sud-Ouest de la France. Malgré quelques raccourcis et simplifications (Cordes ne passe plus, aux yeux des spécialistes de l’urbanisation médiévale, pour la première des bastides du Midi ; elle est plutôt considérée comme une ville neuve), ce livre permettra aux néophytes de se familiariser avec ce patrimoine marquant du Midi de la France.

Enfin ! Le numéro 8 du magazine est chez l’imprimeur

hcm8.jpgAprès un long retard, trop long retard, dont nous prions nos lecteurs de bien vouloir nous excuser, la huitième livraison d’Histoire du Catharisme est à l’impression. Le dossier principal est consacré à l’étude des relations entre bogomiles et cathares et vous y lirez que le débat est loin d’être clos. Un grand merci à David Zbiral pour son éclairage sur ce point. Vous pouvez découvrir le sommaire et lire l’édito (fichier pdf téléchargeable) et vous abonnez pour les N°s 8,9,10 et 11 en utilisant ce bulletin d’abonnement (pdf téléchargeable). Nous expédions le magazine dès que l’imprimeur nous le livre. Disons la semaine prochaine.

Enfin ! Le numéro 8 du magazine est chez l'imprimeur dans HdC Mag pdf abonnementhcm811.pdf

pdf dans HdC Mag sommairehcm8.pdf

logocec2.jpg


Conférence sur Frédéric Soulié et le vicomte de Béziers

soulie.jpgLe Centre d’Études Cathares /René Nelli vous invite à une rencontre avec Charles Peytavie autour de la réédition du livre de Frédéric Soulié, Le Vicomte de Béziers, le premier grand roman historique autour de la Croisade contre les Albigeois. Cette rencontre aura lieu le mercredi 3 décembre 2008 à 18h00 à la bibliothèque du CEC, 3e étage de la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdun, Carcassonne. Entrée libre et gratuite.

De nos jours, Frédéric Soulié (1800-1847) est probablement le moins connu des grands romanciers français du XIXe siècle. C’est oublier un peu vite que, de son temps, avec Alexandre Dumas, Honoré de Balzac, Eugène Sue ou Paul Féval fils, il était l’un des pionniers d’un genre littéraire nouveau : celui du roman feuilleton. En inaugurant, en 1834, avec le Vicomte de Béziers, un cycle de romans historiques sur l’histoire du Midi de la France, Frédéric Soulié, ce fuxéen « monté à Paris », est le premier à rendre populaires les principaux épisodes de la Croisade contre les Albigeois et ses protagonistes. Mêlant avec talent, dans un style digne de celui de l’écossais Walter Scott dans son Ivanhoé, la  Grande Histoire et les intrigues, les complots, les histoires d’amour et les scènes de bravoure qui font le sel des grands romans historiques, Soulié le Méridional évoque les débuts de la Croisade et la chute de la dynastie des Trencavel, vicomtes de Béziers , d’Albi et de Carcassonne, entre 1208 et 1209.

(suite…)

15 000 visiteurs sur le blog du Centre !

cec.gifLa « barre » des 15 000 visiteurs sur le blog du Centre d’Études Cathares a été franchie cette semaine. Une fréquentation plutôt exceptionnelle pour notre modeste outil d’information. « 15 000 visiteurs », cela veut dire 15 000 visiteurs uniques, qui ont visité en tout plus de 41 000 pages du site. Pour information, le blog du Centre compte aujourd’hui plus d’une centaine de « posts » (articles) en ligne. Un grand merci à toutes et à tous pour votre fidélité et vos commentaires, et n’hésitez pas à nous dire ce que vous attendez en plus de cet outil !

Deux conférences de Michel Roquebert

croisadealbig.jpgIl y a 800 ans… La Croisade albigeoise? Guerre sainte, ou guerre de conquête ?

Sur ce thème, et en prélude aux commémorations du huitième centenaire de la Croisade albigeoise, Michel Roquebert donnera une conférence à Toulouse, le Mardi 25 novembre à 17h30 à l’Hôtel d’Assézat, dans le cadre des conférences publiques de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres, dont il est membre correspondant ; à Montpellier le Vendredi 28 novembre  à 16h00 à la Salle Pétrarque, pour l’Université du Tiers Temps de l’Université Paul Valéry / Montpellier III.

14 janvier 1208 : le légat du pape Innocent III est assassiné près de Saint-Gilles-du-Gard. L’Eglise impute immédiatement la responsabilité du crime au comte de Toulouse Raymond VI. Trois mois plus tard, le Souverain Pontife lance à toute l’Europe chrétienne un solennel cri d’alarme, qui est aussi un cri de guerre : il faut prendre les armes contre les suppôts de l’hérésie dite alors « albigeoise »  – on l’appelle aujourd’hui le catharisme – solidement implantée sur le comté de Toulouse et les principautés voisines : vicomté de Béziers, Carcassonne et Albi, comté de Foix. Sont alors proclamées, pour tous ceux qui répondront à l’appel, les indulgences de croisade : ce sera donc une guerre sainte.

(suite…)

Les actes des comtes de Toulouse

mace11.jpg
C’est tout frais sorti de l’imprimerie et c’est utile. Laurent Macé vient de commettre un recueil intelligent
, intitulé Catalogues raimondins (1112-1229). Actes des comtes de Toulouse, ducs de Narbonne et marquis de Provence, catalogue reconstitué de 557 actes dont 87 sont publiés pour la première fois. C’est notre livre du mois.

Édité à 300 exemplaires, au prix de 20 euros, publié par les Archives Municipales de Toulouse.

Un livre nouveau sur Nelli et son oeuvre

bardouthese.jpg
René Nelli : un élan poétique occitan. Une oeuvre entre héritage traditionnel et modernité. Présentation et dédicace de l’auteur le 26 novembre 2008 à Carcassonne

Franc Bardou, qui débute pour notre blog l’aventure des Chroniques nelliennes, viendra présenter son livre au Centre d’Études Cathares, le mercredi 26 novembre à 18h00, après le groupe de travail de l’après-midi. Ce livre est disponible en vente par correspondance chez nous, vous vous en doutiez, en utilisant le bon de commande joint en pdf. Notez que Franc Bardou présentera lui aussi son ouvrage au Salon du Livre de Toulouse des 15 et 16 novembre, sur le stand des éditions de l’IEO.
Un livre nouveau sur Nelli et son oeuvre dans Rendez-vous pdf commandebardou.pdf

12

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3