Deux conférences de Michel Roquebert

croisadealbig.jpgIl y a 800 ans… La Croisade albigeoise? Guerre sainte, ou guerre de conquête ?

Sur ce thème, et en prélude aux commémorations du huitième centenaire de la Croisade albigeoise, Michel Roquebert donnera une conférence à Toulouse, le Mardi 25 novembre à 17h30 à l’Hôtel d’Assézat, dans le cadre des conférences publiques de l’Académie des Sciences, Inscriptions et Belles-Lettres, dont il est membre correspondant ; à Montpellier le Vendredi 28 novembre  à 16h00 à la Salle Pétrarque, pour l’Université du Tiers Temps de l’Université Paul Valéry / Montpellier III.

14 janvier 1208 : le légat du pape Innocent III est assassiné près de Saint-Gilles-du-Gard. L’Eglise impute immédiatement la responsabilité du crime au comte de Toulouse Raymond VI. Trois mois plus tard, le Souverain Pontife lance à toute l’Europe chrétienne un solennel cri d’alarme, qui est aussi un cri de guerre : il faut prendre les armes contre les suppôts de l’hérésie dite alors « albigeoise »  – on l’appelle aujourd’hui le catharisme – solidement implantée sur le comté de Toulouse et les principautés voisines : vicomté de Béziers, Carcassonne et Albi, comté de Foix. Sont alors proclamées, pour tous ceux qui répondront à l’appel, les indulgences de croisade : ce sera donc une guerre sainte.

Marquée dès juillet 1209 par le mémorable sac de Béziers (« Tuez-les tous ! Dieu reconnaitra les siens… ») elle ne s’achèvera qu’en 1229 par la capitulation du comte de Toulouse et le Traité de Paris, qui annexera au domaine royal capétien la moitié de l’État toulousain et préparera méticuleusement l’annexion de  l’autre moitié, qui se réalisera en 1271.En réalité, cette histoire est tissée de nombreux et bien étranges paradoxes.Si ces vingt années de guerre ont eu des conséquences considérables au plan géopolitique, elles n’ont eu aucun résultat au plan religieux : l’hérésie cathare est aussi forte, sinon plus, en 1229 qu’en 1209.Si bien que l’on peut à bon droit se demander si la « guerre sainte » n’avait pas été simplement le faux prétexte ou le masque de la guerre tout court : pour mobiliser une armée et conquérir le Languedoc, le roi Philippe Auguste a très habilement fait proclamer  par le Saint-Siège une prétendue croisade contre les hérétiques occitans…L’ennui, c’est que cette guerre, le pape Innocent III  l’a appelée de ses vœux dès son avènement en 1198, mais que Philippe Auguste, lui, n’en voulait pas. Ce fut même lui qui réussit à la retarder de dix ans, comme le montre la correspondance – malheureusement trop mal connue – qu’il échangea avec le pape.D’où une série d’interrogations inévitables.
Pourquoi et comment la Couronne de France a-t-elle tiré de si substantiels bénéfices – notamment l’ouverture du Domaine royal sur la Méditerranée – d’une opération que dix années durant elle avait essayé d’empêcher.
Pourquoi et comment la « guerre sainte », incontestablement voulue et prêchée comme telle par l’Église romaine, s’est-elle pervertie en une sanglante guerre de conquête, totalement inefficace sur le plan religieux –  au point que, la croisade ayant échoué, le Saint-Siège fut contraint de mettre sur pied un nouvel outil de répression de  l’hérésie ; et ce sera l’Inquisition.

 


2 commentaires

  1. Christian de Cambiaire dit :

    Le fait qu’après 1271 la chancellerie capétienne nomma OCCITANIA les pays nouvellement rattachés à la couronne – c’est à dire l’ancien comté de Toulouse – ne serait-il pas un argument pour demander que la région Midi Pyrénées change enfin de nom & devienne Occitanie Centrale (ainsi que le président du conseil régional Censi l’avait prévu) ?

  2. François dit :

    Cela m’a de suite fait penser à la démarche de Monsieur Frêche, président de Languedoc-Roussillon, qui avait voulu imposer la marque « Septimanie » et qui a malheureusement échoué, car les gens confondaient avec « septicémie »… Vive la culture!!!!
    Et bien amicalement à tous ceux qui animent ce blog!!!!

Répondre

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3