Simon de Montfort en opéra…

peytavieopera.jpg…Du temps où Carcassonne chantait les héros de la Croisade albigeoise (1860-1914)

En 1860, Louis Metge et Pierre Germain, deux Carcassonnais, créaient à Carcassonne un opéra intitulé Simon de Montfort. Monté dans des conditions rocambolesques, cette œuvre lyrique connut un franc succès. Carcassonne redécouvrait l’histoire de la Croisade contre les Albigeois et les événements précurseurs à la chute de Raymond-Roger Trencavel au cours du siège de la Cité mené par les croisés, en août 1209. Deux ans plus tard, à peine remanié, l’opéra triomphait à Toulouse, au théâtre du Capitole. La critique saluait une œuvre originale qui portait en elle toute l’âme méridionale. Trencavel, bien que son nom n’apparaisse pas sur l’affiche mais pourtant personnage clé de cet opéra, devenait le héros tragique de toute une nouvelle génération de passionnés pour l’albigéisme. Le grand public populaire redécouvrait ainsi tout un pan de son histoire, méridionale et occitane, qu’il avait jusque-là ignorée.

Charles Peytavie présentera cette conférence lors de la séance mensuelle de la SESA organisée au Centre d’Études Cathares, Maison des Mémoires, 53, rue de Verdun à Carcassonne, le samedi 21 mars 2009 à 14 h 30.

Illustration : livret de partition de l’opéra © photo C. Peytavie, DR.

logocec2.jpg

 


Répondre

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3