Archive pour 22 mars, 2009

La mémoire de la Croisade

soulafauche.jpg

Le Centre d’Études Cathares – René Nelli a le plaisir de vous convier à la conférence publique de René Soula La mémoire de la Croisade albigeoise dans les années 1960 à travers l’analyse de l’œuvre du peintre Jacques Fauché, le mercredi 25 mars 2009 à 18h00, bibliothèque du CEC, 3e étage de la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdun, Carcassonne. Entrée libre et gratuite.

Le filon de l’albigéisme politique, mis à l’honneur par les disciples de Napoléon Peyrat au début du XXe siècle, est réexploité lors de la publication de l’ouvrage de Zoé Oldenbourg, Le bûcher de Montségur, en 1959. Par son anticléricalisme et son résitantialisme, il se situe clairement dans la postérité des félibres rouges. Il inspire à Jacques Fauché les tableaux d’une exposition commandée par le maire communiste de Noé, Jean-Baptiste Doumeng, qui provoque une première émotion « cathare » en pays d’Olmes et dans tout le Midi ariégeois et toulousain à l’été 1960. René Soula, docteur en anthropologie historique, spécialiste de la mémoire du catharisme au XXe siècle, a interrogé les témoins de ce si particulier été 1960, en Ariège, au cours duquel est né un véritable engouement populaire pour les cathares. À travers son récit, il nous sera donné de revivre toute une époque au cours de laquelle le catharisme et la mémoire de la Croisade albigeoise sentaient encore le souffre et inquiétaient les autorités politiques et religieuses du pays, six ans avant le séisme engendré par le téléfilm Les Cathares de Stellio Lorenzi.

Illustration : Montségur Esclarmonde, peinture de Jacques Fauché ©

logocec2.jpg

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3