Archives pour la catégorie Rendez-vous

Les Rencontres de Serres 2008

Les Rencontres de Serres en août 2008

nellirencontres.jpg

Pour la troisième année consécutive, nous avons profité de l’hospitalité de Madame Deschamps (que nous remercions chaleureusement pour avoir mis à notre disposition un si beau lieu) pour accueillir dans son théâtre de verdure à Serres (Aude) les passionnés de catharisme et les amoureux de l’œuvre de René Nelli. Samedi 2 Août, le comédien Jean-Claude Drouot a fait vivre la rencontre du troubadour Raimon de Miraval et du parfait Arnaud Hot, extrait du Roman de Raimon de Miraval de René Nelli. Puis Franc Bardou a lu des morceaux choisis de la poésie bilingue de Nelli en occitan et en français. Deux belles entrées en matière pour le débat qui suivit, tout empreint d’une réelle amitié pour l’homme, l’ami, l’historien et le poète que fut René Nelli.

(suite…)

Des cathares à Fanjeaux !

Des cathares à Fanjeaux… où comment Fanjeaux qui avait jusque là si bien gardé la mémoire de saint Dominique fut amené aux XIXe et XXe siècles à redécouvrir son passé lié au catharisme et à la Croisade albigeoise
 
prouille.jpgSurplombant le Lauragais, Fanjeaux est l’un des haut-lieux du Pays Cathare. Pour les uns « haut-lieu de la vie quotidienne des Bons hommes » cathares au temps de la paix et de leur résistance clandestine au temps de la Croisade et de l’Inquisition, pour les autres « haut-lieu de la mémoire de saint Dominique » et même « berceau de l’ordre des Frères Prêcheurs ».
Chacun vient à Fanjeaux avec son propre imaginaire pour découvrir l’une ou l’autre, parfois l’une et l’autre, de ces histoires particulières qui font la richesse de ce village. De la conservation des traces du Miracle du feu et des controverses qui opposèrent cathares et compagnons de saint Dominique aux débats, aujourd’hui apaisés, entre partisans  de la valorisation de « Fanjeaux la cathare » face à « Prouille la dominicaine », Charles Peytavie, historien et médiateur culturel du Centre d’Études Cathares – René Nelli, vous propose de revivre quelques-uns des moments de la mémoire fanjuvéenne par une conférence 22 août 2008 à Fanjeaux, en plein air, sous les halles anciennes face à la mairie, à 18h00.

illustration : le monastère de Prouille au début du XXe siècle,
carte postale © collection particulière, DR.

Serres en août 2008

Les 2e rencontres de Serres les 2 et 4 août 2008

serres2007.jpgAu théâtre de plein air du château de Serres dans l’Aude, entre les villes de Couiza et Arques, Mme Deschamps et le Centre d’Études Cathares vous proposent :

 

  • Le samedi 2 août, de 16h30 à 18h00 (3 € par personne) L’œuvre poétique et littéraire de René Nelli.
    Table ronde, souvenirs et lectures de textes occitans et français avec Franc Bardou, Jean-Claude Drouot, Jacques Charpentier, Charles Peytavie, Michel Roquebert

  • Le lundi 4 août, à partir de 18h00, un hommage à Jean Deschamps, intermède musical avec textes lus. Table ronde La vie quotidienne des Bons hommes en Languedoc (gratuit), avec Michel Roquebert, Charles Peytavie et Jacques Charpentier. Un apéritif dînatoire, offert par la commune de Serres, clôturera la manifestation.

    Photo ci-contre. Les rencontres de Serres 2007 © photo Charles Peytavie DR.

    logocec2.jpg

Exposition Citadelles du vertige

Exposition Citadelles du vertige à la Maison des Mémoires
Un hommage à Michel Roquebert et Christian Soula

soulapres.jpgPendant les mois d’été (juillet et août), le Centre d’Études Cathares propose une exposition à la Maison des Mémoires Citadelles du vertige / Paroles d’auteur, regards de photographes en collaboration avec le Graph-Cmi et les photographes Jean-Luc Aribaud, Philippe Benoist, Hélène Quintilla, Dominique Roux et Eric Sinatora.

Histoire du Catharisme magazine présente dans son numéro 7, le livre Citadelles du vertige et Christian Soula :
Exposition Citadelles du vertige dans Rendez-vous pdf hdc7exposition.pdf
pdf dans Rendez-vous hdc7citadelles.pdf
pdf hdc7soula.pdf

À lire aussi le supplément été du magazine Perspectives édité par le Conseil général de l’Aude.

Pour vous donner un avant-goût de la cinquantaine de belles photographies de Christian Soula que nous allons exposer, nous vous proposons ce diaporama. Des tirages numériques exclusifs en grand format et signés de l’artiste peuvent nous être commandés. Si vous êtes intéressés, prière de nous contacter.

Citadelles du vertige
Album : Citadelles du vertige

12 images
Voir l'album

logocec2.jpg

 

Le troubadour Arnaut de Carcassés

gauthpey.jpgLe Centre d’Études Cathares René Nelli a le plaisir de vous convier à la conférence publique de Gauthier Langlois & Charles Peytavie « Actualité des troubadours. Autour d’Arnaut de Carcassés« , le mercredi 25 juin 2008 à 18 h00, à la bibliothèque du CEC, 3e étage de la Maison des Mémoires, 53 rue de Verdun, Carcassonne. Entrée libre et gratuite.

Plusieurs publications récentes apportent des éclairages nouveaux sur les troubadours et leurs oeuvres. Parmi celles-ci, deux publications sur la Nouvelle du perroquet. La Nouvelle du perroquet est considérée, depuis les travaux de René Nelli, comme l’une des plus belles œuvres de la poésie occitane. En voici l’histoire : Une dame, enfermée dans le jardin d’un château par un mari jaloux, reçoit la visite d’un perroquet. Ce perroquet séduit la dame pour le compte de son maître, le chevalier Antiphanor, puis organise la rencontre des deux amants grâce à une ruse.Cette histoire, originale par son thème et sa narration, est l’un des premiers exemples de la littérature romanesque occitane. Pourtant, l’auteur de la Nouvelle, Arnaut de Carcassés, restait jusqu’alors un inconnu. Grâce à de nouvelles découvertes, Gauthier Langlois précisera les origines et le milieu social de ce troubadour audois. Il évoquera aussi le thème dont Arnaut de Carcassés se fait le chantre : celui de l’adultère dans la société médiévale occitane.

Légende de l’image : Scène de fête. Peinture sur bois, Montpellier, vers 1260. DR.

logocec2.jpg

 

Saissac : un castrum de la Montagne Noire

saissac.jpg
Marie-Elise Gardel donnera une conférence le mercredi 28 mai à 18h00 au Centre d’Études Cathares autour de
Saissac : un castrum de la Montagne Noire.

Le corpus de données archéologiques concernant le contexte socio-économique des castra de la Montagne Noire, s’est trouvé récemment enrichi par l’étude d’un site majeur : le castrum de Saissac. Bien documenté désormais grâce à quatre années de prospections, ce castrum mérite d’être comparé à celui de Cabaret. En effet, Saissac apparaît d’ores et déjà porteur d’informations complémentaires, voire distinctes : c’est un site d’altitude, aux ressources plus forestières et agro-pastorales que minières, son implantation est en rebord de plateau et le matériau de construction utilisé, le gneiss, impose d’autres contraintes que le calcaire de Cabaret. À Saissac, le mobilier, notamment céramique, est majoritairement comparable, mais le mobilier antique y est quasiment absent, alors qu’à Cabaret, il affleure presque partout… .

Par ailleurs, avant l’An Mil, les textes présentent Saissac comme un site fortifié à fort environnement religieux (l’abbaye de Montolieu est proche…), entouré d’une constellation d’églises paroissiales et de petits établissements monastiques, alors que Cabaret ne devient paroisse qu’au XIVe siècle et ne subit l’influence d’aucune grande abbaye. Au moment de la Croisade Albigeoise, malgré leurs différences, il s’agit pourtant des deux seigneuries les plus importantes de ce secteur. C’est peut-être ce qui justifie la disparition brutale et concomitante de ces deux castra vers 1240. L’étude comparative de ces deux sites peut, en fournissant des données complémentaires, faire avancer de façon significative certaines problématiques propres au milieu castral de moyenne montagne.
Légende de la photo : Porte dite de « Toulouse » du castrum de Saissac.

logocec2.jpg

Hérésies et Pèlerinages au temps des cathares

pelerinheretiq.jpgCharles Peytavie, médiateur culturel du Centre d’Études Cathares, donnera une conférence sur le thème « Hérésies et Pèlerinages au temps des cathares » le 9 mai à la salle des Fêtes de Fanjeaux, à 21 heures.

Hérésies et pèlerinages, deux réalités dans la société médiévale du Languedoc aux XIIe et XIIIe siècles a priori inconciliables. L’hérétique, qu’il soit vaudois ou cathare et même s’il pérégrine et prêche ses croyances dissidentes sur les chemins, rejette la médiation des saints, des reliques ou de la Vierge. Pourtant, avec la mise en place de la répression de l’hérésie entre Toulouse et Saint Gilles, deux cités fortement marquées par l’univers du pèlerinage, l’Eglise utilise celui-ci au titre de la reconquête spirituelle des populations locales. Le traité de Paris qui met fin en 1229 à la Croisade contre les Albigeois, cette première guerre sainte lancée au cœur de l’Europe chrétienne que le vocabulaire de l’époque assimile à un « pèlerinage », institutionnalise le pèlerinage pénitentiel comme recours contre l’hérésie.
L’Inquisition, fondée quelques temps après, use du pèlerinage, tantôt proche comme ceux de Saint-Gilles, du Puy ou de Rocamadour, tantôt lointain comme ceux de Saint-Jacques de Compostelle, de Vézelay ou de Saint-Thomas de Canterbury, pour sceller le repentir de l’ancien hérétique. Mais même cet usage que l’on pense baliser par le droit ecclésiastique, a un revers. Le pèlerinage a fini par attirer lui-même les suspicions. Est-on jamais certain de l’orthodoxie du pèlerin ?
Et si le pèlerinage était devenu avec le temps une « couverture » profitant aux hérétiques chassés loin de chez eux et contraints de mener, travestis, des campagnes de prédication de plus en plus longues ? Et si par un curieux revirement des choses, l’outil des inquisiteurs avait contribué un temps au XIIIe siècle à la diffusion et à la survie de l’hérésie en Languedoc et sur la route de Compostelle ?

Image ci-contre « Le pèlerin face au danger de l’hérésie », image extraite du Songe très chrétien de Guillaume de Digueville, ms 1130, Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève.

logocec2.jpg

1...910111213

Souvenir Français de Saint-... |
hafiane slimane |
exkodak |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | spiruline "l'algue bleue au...
| Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3